Dark shadows

Réalisé par Tim Burton
Film américain
Avec Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Helena Bonham Carter, Eva Green...

L'histoire:

 1760. Barnabas Collins est le fils chéri d'une riche famille de la haute société anglaise venu en Amérique fonder la ville de pêcheurs de CollinsVille. Mais il ose refuser les avances de la jeune Angeline, servante de la maison mais qui est en fait une redoutable sorcière. Folle de rage, elle pousse au suicide l'amour de toujours de Barnabas, Josette, puis lui jette un sort: devenu vampire, il est enfermé dans un cercueil de plomb et enterré profondément. Déterré par hasard dans les années 70, il retrouve sa petite ville aux mains d'Angeline, qui possède tous les bateaux de pêche, mais sa famille, désoeuvrée, vit toujours dans le vieux château délabré des Collins: Elizabeth la maîtresse de maison, son frère le coureur, sa rebelle de fille, son neveu qui croit voir le fantôme de sa mère, la très désagréable docteur Hoffman et la jeune intendante Victoria, qui ressemble comme 2 gouttes d'eau à Josette. Barnabas est bien décidé à reprendre sa place au sein de cette famille et à se venger de cette sorcière et de cette malédiction...


 Mon avis: 

Bon, c'est pas le meilleur Burton, c'est sûr!
Pas que les personnages ne soient pas bons: on a là une belle brochette de zinzins un peu caricaturaux, avec un arrière gout de seventies.
Pas que cela ne soit pas drôle: beaucoup de petit détails cocasses et de second degré qui nait de la confrontation de ce vampire aux moeurs victoriennes dans une époque flower power. Evidemment ça marche.
Pas que cela ne soit pas gothique: le visage blanchard et grimaçant du vampire, le chateau lugubre et poussiéreux, la falaise aux suicidés... tout comme Burton les aime!
Et puis ce sont de belles images et ce n'est pas mal joué non plus: Depp, Pfeifer et les autres, chacun compose un personnage très intéressant.
On ne peut même pas dire que le sujet n'est pas bien trouvé, car après tout une comédie gothico-vampiresque, c'est quand même assez original.
Alors quoi? Bin le scénario: des aller retour entre le héros et son ex la sorcière, des personnages secondaires un peu superflus (le rôle du frère, ou la jeune gouvernante qui disparaît pendant la moitié du film), tout ceci aurait mérité d'être simplifié, clarifié... le film parait un peu long, j'ai eu l'impression que l'histoire était pleine de rustines et ne se déroulait pas de façon limpide et logique.
Dommage...

 Ma note: 



Bon film!

Aucun commentaire: