Le prénom

Réalisé Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte
Avec Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Charles Berling, Guillaume le Tonquédec, Judith El Zein, Françoise Fabian

 L'histoire: 

 Vincent, agent immobilier un peu imbu de lui même, va dîner en compagnie de son épouse chez sa soeur Babou et son beau frère Pierre, intellectuels de gauche, en compagnie du meilleur ami de Babou, le toujours très poli Claude. Tous ceux là se connaissent depuis l'enfance et n'ont aucun secret les uns pour les autres. Mais Vincent va en profiter pour leur annoncer le prénom de son futur fils qui va naître dans quelques mois, et le choix de ce prénom va déclencher la polémique et pousser chacun des protagonistes à se dévoiler...


 Mon avis: 

Tout ça pour un prénom?
Un bon point pour les acteurs, et les personnages qui sont originaux, complexes et sonnent juste. Pour ce qui est de la comédie, ce n'est pas la grande gaudriole. Je n'ai pas vraiment ri, ou plutôt c'était plus parce que les personnages étaient attachants et que leur bonheur de se retrouver était communicatif... Pour ce qui est de l'histoire, ça part d'une idée originale (le fameux prénom), mais très vite comme on s’aperçoit qu'on ne peut pas faire tout un film là dessus, on passe sur autre chose et le prénom n'est qu'un prétexte pour mettre le feu aux poudres et enchaîner les disputes et les scènes de famille.
L'un après l'autre, chaque personnage passes ses nerfs et en vient à vider son sac. C'est plutôt bien fait mais je ne sais pas pourquoi je n'ai pas accroché plus que ça. Peut être parce que l'on voit encore beaucoup que c'est l'adaptation d'une pièce de théâtre (les répliques et les traits d'humour placés au bon endroit, et puis ça reste un huis clos). J'ai fini par regretter de ne pas l'avoir vu sur scène, où cela devait être beaucoup plus drôle.

Alors bien sûr j'ai pensé à Carnage, de Polanski, lui aussi adapté d'une pièce de théâtre française. Là aussi on avait 2 couples qui se déchirent, des va et vient entre les personnages, des crises de nerf... Mais en mieux: le crescendo était alors plus maîtrisé, les rebondissements spectaculaires et les personnages vraiment caricaturaux. Et le thème était mené jusqu'au bout.

Bon comme je l'ai dit au début on a quand même de très bons comédiens dans ce film, avec Valérie Benguigui ou Guillaume le Tonquédec qui sont vraiment épatants. J'ai trouvé le film distrayant, sans que celui ci ne devienne vraiment un incontournable...

 Ma note: 




Bon film!

 

Aucun commentaire: