Abraham Lincoln: chasseur de vampires

Réalisé par Timur Bekmambetov
Film américain
Avec Benjamin Walker, Dominic Cooper, Anthony Mackie

L'histoire:

Le film dévoile un aspect moins connu du célèbre président. Le jeune étudiant Abraham cherche à venger sa mère, morte dans d'étranges circonstances, en allant tuer celui qu'il croit être le meurtrier. Mais celui ci de trouve être un redoutable vampire, et Abe ne doit la vie qu'à l'intervention d'Henri Sturgess, chasseur de vampire, qui va lui enseigner tout ce qu'il sait pour qu'Abraham devienne son disciple. Les vampires se cachent un peu partout en Amérique, et comptent bien envahir le pays. Sans attache, Abe doit alors errer la nuit à la recherche de vampires à occire. Mais le temps passant, il a de plus en plus de mal à concilier sa vie de justicier et celle de futur homme politique, et peut être aussi de mari et père de la nation...



Mon avis:

Alors il est bien évident qu'avec un titre comme celui là, ça ne peut être qu'un nanar. Et un vrai en plus, avec des idées de nanar, la plus naze étant bien entendu de mélanger l'histoire américaine avec le fantastique: la guerre de sécession ne serait ainsi qu'un prétexte pour pouvoir mettre fin à l'avancée des vampires, privés de leur pain quotidien (le sang de leurs esclaves noirs). Jusqu'au moindre détail de la vie de Lincoln s'explique par son engagement de chasseur de vampires.
On n'y croit pas un instant et donc dés le départ tout cela, comme les têtes coupées à la hache, tout cela fait  un peu rire... comme dans un nanar quoi!
Sauf que le nanar a su séduire les portefeuilles d'Hollywood qui ont mis pas mal d'argent dans l'affaire, au vu des scène d'action bourrées d'effets spéciaux. Les images sont également très belles, très travaillées, avec un grain et une lumière spéciale.
Le pire c'est que ça pourrait faire un bon nanar, mais les auteurs, en intégrant Lincoln dans l'affaire, l'ont transformé en arnaque un peu malhonnête, comme pour donner de l'importance à un sujet qui n'en demandait pas tant.

Ma note:



Bon film!


1 commentaire:

Vampire a dit…

Il est à noter que le film est l'adaptation d'un roman de Seth Grahame Smith, lequel brassait plus de matière (notamment au niveau des personnages, des liens entre fiction et réalité, etc.) que le film de Bekmanbetov, qui se concentre pour beaucoup (voire essentiellement) sur l'action : http://www.vampirisme.com/film/bekmanbetov-abraham-lincoln-chasseur-de-vampires-2012/

Pour les amateurs d'uchronie, c'est tout à fait regardable, même si pas inoubliable