Les Croods

Réalisé par Chris Sanders, Kirk DeMicco
Film américain
Avec Nicolas Cage, Ryan Reynolds, Emma Stone

L'histoire:

Les Croods sont une famille des cavernes qui vit recluse dans leur grotte. Dehors il y a plein de dangers et pour survivre il faut respecter les règles: ne pas sortir la nuit, refuser toute nouvelle idée. Grug le chef de famille met tout en oeuvre pour les faire respecter, et il a bien du mal avec sa fille l'audacieuse Eep. Mais lorsque les tremblements de terre grondent et détruisent leur caverne chérie, ils n'ont plus qu'une seule solution: suivre Guy, un jeune étranger rencontré au hasard par Eep. Il connait plein de trucs nouveaux comme le feu et tente de persuader la famille que de grand chambardements se préparent et qu'il faut se réfugier au sommet d'une montagne tout au loin. Grug reste méfiant, mais la famille va néanmoins s'armer de courage et partir à l'assaut de 'demain'.



Mon avis:

Je suis allé voir ce film parce que toutes les autres séances étaient complètes et finalement je ne regrette pas, tellement j'ai trouvé celui ci plein de bonnes idées... et en plus j'ai ri!

Tout d'abord l'univers préhistorique sorti de toute pièce de l'imagination de Dreamworks, avec ses animaux et ses plantes farfelues, aux couleurs chatoyantes... Ils ont bien du se marrer à inventer les oiseaux bleus à tête de bélier, les souris éléphant, les baleines-grotte, etc...
D'autant plus que les images sont superbes de précision, que cela soit dans le rendu du feu, de la fumée et des personnages qui paraissent presque réels (j'aurais peut être même préféré le voir en 3D).
Puis il y a aussi l'humour un peu spécial, un peu bourrin parfois avec beaucoup d'action et des gros bêta d'homme des cavernes qui foncent sans réfléchir... et se prennent le mur. Au début j'ai eu un peu de mal à m'y faire, trouvant que ça allait un peu trop vite dans les scènes d'action mais finalement ça ne m'a pas gêné plus que ça.
Derrière ça se cache aussi quelque réflexions sur l'origine de l'humanité, et pas si bête: par exemple la réaction des hommes la première fois qu'ils voient du feu, imaginant qu'il s'agit d'un bébé soleil qui peut 'mordre' et faire des petits, ou bien la première fois qu'ils mettent des chaussures, ou encore leur peur de tout ce qui est nouveau, car potentiellement dangereux.
Le film ne trouve pas son originalité dans son histoire: la quête du nouveau monde, les poncifs sur la religion... ça ferait pas un peu penser à "l'Age de glace"? En tout cas il tire bien son épingle du jeu en proposant un monde plein de fraîcheur et d'humour, et trouve en fait sa propre personnalité.

Ma note:



Bon film!


Aucun commentaire: