Dans la tête de Charles Swann 3

Réalisé par Roman Coppola
Film américain
Avec Charlie Sheen, Jason Schwartzman, Patricia Arquette , Bill Murray, Katheryn Winnick...

L'histoire: 

 Le célèbre graphiste Charles Swann traverse un douloureuse crise: sa petite amie Ivana vient de le quitter et il ne pense qu'à elle. Et cela l'emmène dans de drôles de mésaventures: le voilà à l'hopital suite à un accident de voiture, et il aurait un problème de coeur. Et ce n'est pas son meilleur ami Kirby, ni sa soeur Izzy, ni son comptable Saul qui pourront le sortir de son désarroi...



Mon avis: 

 Je suis allé voir ce film en pensant qu'il s'agissait d'un film de Coppola père, et ce n'est qu'en voulant écrire ces lignes que je me suis aperçu de ma méprise. C'est vrai que le style du fiston ressemble franchement à celui du père, et que l'époque qu'il évoque (les années 70) est l'époque pendant laquelle Francis Ford avait débuté en tant que jeune réalisateur. Ca donne un peu au film l'aspect d'un film hommage.

L'histoire n'a que peu d'intérêt, et le réalisateur laisse libre cours à son imagination. Seule compte l'ambiance détendue et cool, quitte à imaginer des scènes toute droit sorties de l'imaginaire du héros: scène d'enterrement à la Fred Astaire, comboys et indiennes amazones... On a l'impression que le réalisateur a plus recherché à réunir des éléments emblématiques d'une époque pleine de fraicheur( les seventies), avec de la bonne musique en fond sonore, des personnages qui se mouvent dans des voitures et des vêtements improbables et surtout... de jolies filles sexy! On pense un peu à du Fellini, surtout avec des thèmes pareils. Ou encore à Proust, puisque que le nom de Charles Swann est emprunté à du coté de chez Swann.

Bon si on se laisse entrainer dans ses délires on passe un bon moment sans prise de tête. Mais j'ai vu au moins 4 ou 5 spectateurs quitter la salle au bout de 15 minutes de film (peut être qu'ils s'attendaient à une comédie bien rigolote et tout... enfin bon).


Ma note: 



 Bon film!


Aucun commentaire: