Le vent se lève

Réalisé par Hayao Miyazaki
Film japonais
Avec Hideaki Anno, Miori Takimoto, Hidetoshi Nishijima

L'histoire:

L'entre deux guerres: Jiro est un jeune homme rêveur et brave qui n'a qu'un rêve: devenir ingénieur aéronautique et faire voler ses propres avions. Et il y a du travail, tellement le Japon est en retard sur l'Allemagne et l'Italie, ou vit mr Caproni, concepteur d'avion et héros de Jiro, et qu'il rencontre fréquemment dans ses rêves. Alors qu'il se rend à Tokyo, son train est stoppé par le célèbre grand tremblement de terre qui a détruit plus de la moitié de la ville. Dans la panique, il aide une jeune fille inconnue à retrouver son chemin. Quelques années plus tard, alors que Jiro travaille pour les entreprises Mitsubishi sur la construction des avions de combat réclamés par l'armée qui tient le pays, il rencontre à nouveau Nahoko et ils tombent tout de suite amoureux. Leur amour va permettre à Jiro de réaliser son rêve...



Mon avis:

Après avoir essayé bien des genres, Miyazaki s'attaque ici au biopic version dessins animés. Un biopic, cela laisse peu de place à l'imagination habituellement débordante du maître, fantaisie à qui il tente néanmoins de laisser libre court pendant les scènes - nombreuses- où le héros est en train de rêver. Cela n'empêche pas le film d'être un peu longuet, et qu'on se demande au final si ça valait la peine d'en faire un film.
Pourtant les images sont vraiment très belles, on retrouve tous les personnages fétiches de Miyazaki (le jeune héros simple et courageux, la petite sœur boudeuse, le vieil allemand extravagant et envahisseur, le bougon au grand coeur, etc...) et le propos n'est pas dénué de sens (avec ces personnages qui se battent pour vivre leur amour ou bien réussir leur rêve).
Je pense que le réalisateur s'est fait plaisir en mettant en scène l'une de ses passions - l'aviation - sans peut être réussir à nous la communiquer totalement, et a fait donc un film qui ne parlera pas à tout le monde. Ce film n'est donc pas un élément majeur de sa filmographie, mais c'est toujours bon de retrouver son style et sa sensibilité...

Ma note:



Bon film!


Aucun commentaire: