La planète des singes: l'affrontement

Réalisé par Matt Reeves
Film américain
Avec Andy Serkis, Jason Clarke, Gary Oldman

L'histoire:

Voilà 10 ans que César et les singes échappés de laboratoire se sont réfugiés au fin fond de la forêt, de l'autre coté du pont de San Francisco. Ils ont fondé un village et vivent de chasse. Des enfants sont nés et apprennent à lire à l'école. Toute une société organisée et paisible s'est mise en place. Et César compte bien sur son fils pour reprendre le flambeau de chef de tribu. Mais de l'autre coté du pont, dans le monde des humains, les temps ont changé. La mystérieuse maladie issue des expérimentations faites sur les singes a décimé la population, et une poignée de survivants se sont réfugiés dans la ville. Leurs ressources en énergie s'épuisent, électricité qui leur permettrait d'envoyer un message SOS aux autres survivants de par le monde. Leur seule issue: aller réactiver la centrale hydraulique abandonnée, sauf que celle ci se trouve dans le territoire des singes. Malcolm, en compagnie de quelques hommes, vont donc trouver les singes pour essayer de parlementer. D'abord réticent, César accepte de les aider. Mais ce n'est pas du goût de Koba, son principal adjoint, qui se rappelle trop bien de ce que les humains lui ont fait subir dans les laboratoires...



Mon avis:

Tout en restant dans le ton et dans la continuité du premier film, L'affrontement monte d'un cran en prenant comme héros une tribu entière de singes. Et non seulement on voit vraiment le monde à travers leurs yeux, mais on assiste ici à une tragédie digne des plus grands dramaturges grecs: héritage filial, guerre, trahison. Le nom de César n'a pas été choisi au hasard...
Les images et les effets spéciaux sont confondants de réalisme, les singes prenant des traits tellement plein d'humanité que l'on sort de là en se rendant compte que l'on vient de voir l'un des premiers films (avec avatar) dont les héros ne sont pas humains et humains à la fois, et avec un de ces regards... Une expérience quoi!
Il n'y a pas que des singes dans le film mais les humains apparaissent pour une fois dans les second rôle. Ils auraient même mérité d'être encore plus effacés. Le film reste quand même d'une grande intelligence, justement parce qu'il ne traite pas cette histoire comme un film d'action classique mais aussi comme une tragédie, comme un film historique. Tout comme le premier film en quelque sorte...


Ma note:



Bon film!


Aucun commentaire: