Magic in the moonlight

Réalisé par Woody Allen
Film américain
Avec Colin Firth, Emma Stone, Eileen Atkins

L'histoire:

Les années (19)20. Magicien reconnu et célèbre, Stanley n'en est pas moins un homme cartésien et dur, sans aucune croyance ni rêve. Il est contacté par son ami d'enfance, lui aussi magicien, qui lui propose d'aller passer quelque temps sur la cote d'azur. Là, une famille de richissimes bourgeois est en train de se faire plumer par ce qui semble être une jeune charlatan, qui prétend communiquer avec les morts et deviner le passé des gens. Elle a même séduit le cadet de la famille, qui lui propose de l'épouser. Attiré par le challenge de percer au grand jour cette tricheuse, Stanley saute sur l'occasion. Mais ce serait compter sans le charme de la jeune médium...




Mon avis:

Voilà un Woody Allen assez classique, sur un thème qui promet plein de rebondissements et de situations comiques. Mais je ne sais pas pourquoi ce film m'a déçu. Peut être parce que j'ai mis la barre un peu haute. Les deux acteurs principaux sont pourtant très bons, et on reconnait dans Stanley un héros 'Allenien' typique: cynique et maladroit, imbu de lui même et adepte de répliques assassines. Peut être aussi à cause de sa morale métaphysique, qui apparaît de façon trop visible et moralisatrice: "il faut avoir des illusions et des croyances pour trouver la vraie saveur de la vie". Ça devient même un peu pompeux et longuet par moment ces grandes tirades sur le sens de la vie.
Donc pas un film mémorable dans la filmographie du réalisateur, même si certaines scènes - comme celle de la discussion avec la vieille tante, toute en suppositions et où Stanley se rend compte de son amour - sont de petits bijoux.

Ma note:



Bon film!


Aucun commentaire: