Dark places

Réalisé par Gilles Paquet-Brenner
Film américano français
Avec Charlize Theron, Nicholas Hoult, Chloë Grace Moretz, Tye Sheridan

L'histoire:

En 1985, alors qu'elle n'avait que 8 ans, toute la famille de Libby Day a été assassinée. Seule rescapée du massacre, elle répond 'oui' quand on lui demande si c'est son grand frère Ben qui a fait ça. Depuis bien des années ont passé, Libby est adulte mais elle n'a pas tourné la page: sans le sou, elle accepte contre rémunération la proposition du Kill club, un club de passionnés qui cherchent à prouver l'innocence de ben, emprisonné depuis 25 ans. Persuadée tout d'abord de la culpabilité de son frère qu'elle accepte de revoir mais qui continue à affirmer être le coupable, elle est peu à peu envahie par le doute quand elle se remémore cette fameuse nuit, et qu'elle retrouve la piste de plusieurs témoins clés de cette affaire: les anciens amis satanistes de son frère, son père fauché et trafiquant de drogue, et l'ex petite amie de Ben, la mystérieuse Diondra...



Mon avis:

Un thriller assez efficace, avec Charlize Theron toujours très bonne en personnage torturé. Un massacre inquiétant, des secrets qui se révèlent petit à petit pour plus de mystère, et surtout des mensonges des mensonges des mensonges, comme si toute la réalité de la vie de Libby n'était que mensonges, non dits et tricheries hypocrites.
Le seul défaut serait peut être qu'à force de faire des flash backs le film finit par nous faire perdre le fil à la fin mais néanmoins la progression du film, entre scènes d'aujourd'hui et scènes de 1985, est le véritable moteur de l'histoire et lui donne tout son intérêt: au fur et à mesure que les souvenirs se succèdent on suspecte telle ou telle personne, on imagine de nouveaux scénarios, etc...
Ça n'est pas bien original en fait: j'ai entendu à la sortie de la salle l'un des spectateurs parler de 'Cold case', la série télé qui fonctionne sur le même schéma. Pas original mais c'est bien réalisé alors ne boudons pas notre plaisir...


Ma note:




Bon film!

Aucun commentaire: