Dear white people

Réalisé par Justin Simien
Film américain
Avec Tyler James Williams, Tessa Thompson, Kyle Gallner

L'histoire:

Sur le campus de l'université de Winchester, c'est la lutte qui gronde. La résidence dédiée aux étudiants noirs est sur le point d'être fermée, et Sam et ses amis ne sont pas prêt de laisser passer ça. Sam anime déjà une émission de radio où ses 'dear white people' humoristiques vilipendent le racisme caché de ce campus où le doyen est noir mais le président blanc. Le jeune fils du doyen, Troy, est poussé par son père pour devenir un futur président, y compris en devenant le fiancé de la fille du président. Et la jeune Coco elle, rêve de célébrité et pour cela, elle est prête à tout oser pour séduire les membres de Satire, un comité de jeunes organisateurs de fêtes et leur propose d'organiser une fête où tous les blancs seraient déguisés en noir avec tous les archétypes racistes du genre. Le jeune Lionel qui vient d'arriver au campus, black et homo, se retrouve coincé dans toutes ces aventures et compte bien en profiter pour écrire un article là-dessus dans le journal de la fac...



Mon avis:

J'ai eu du mal à accrocher avec ce film au début, tellement il est truffé de références à la culture américano-américaine ou au fonctionnement des campus universitaires. J'ai eu du mal à saisir voir à comprendre certaines allusions (d'ailleurs je pense que les sous-titreurs ont dû bien galérer pour traduire les dialogues).
Donc cette ambiance américano-blacko-universitaire fatigue un peu, et puis en plus de ça la complexité des rapports amoureux ou autres entre les personnages n'arrange pas les choses, mais au final j'ai fini par trouver le film pas mal.
Au niveau réalisation c'est plein d'effets de style avec beaucoup de blabla, et cette habitude de mettre de la musique en fond sonore pour rythmer les scènes, ça fait un peu rustine. Mais bon apparemment ça marche puisque je ne me suis pas ennuyé.


Ma note:




Bon film!


 

Aucun commentaire: