Doctor Strange

De Scott Derrickson
Film américain
Avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Rachel McAdams, Mads Mikkelsen

L'histoire:

Le docteur Strange est un célèbre neurochirurgien qui ne vit que pour une chose: flatter son ego. Il va être mis à lourde épreuve car suite à un accident de voiture le voilà handicapé, incapable de maitriser le tremblement de ses mains. Au grand désespoir de son amie et collègue Christine, il sombre dans la déprime jusqu'à ce qu'il entende parler d'un gourou capable de le guérir, l'ancien. Le voilà donc parti pour Katmandu, mais ce que va lui enseigner l'Ancien est bien plus fou que tout ce qu'il pouvait imaginer: notre monde est convoité par des autres dimensions magiques, avec à leur tête Dormammu, roi du néant. L'un des anciens élèves de l'Ancien est devenu disciple de Dormammu et va tenter d'ouvrir une brèche pour amener ce démon sur terre, en détruisant les 3 lieux mystiques qui protège celle ci. Strange va donc devoir apprendre au plus vite la magie de l'Ancien pour pouvoir sauver le monde...



Mon avis:

La première chose à signaler sur ce film, c'est que chez Marvel ils ont cassé leur tirelire niveau effets spéciaux. Notre réalité est tordue, les murs changent, les villes sont retournées et la gravité annihilée sous nos yeux... on pense à Inception et ce n'est pas la seule référence visible dans le film (comme les armes faites d'énergie mystique par exemple). Enfin au niveau scénario on cherche surtout à être efficace: une pointe d'humour, un peu de sentiments sans trop en faire, etc...
Après le film ne nous laisse aucun moment de répits: en moins de temps qu'il ne faut pour le dire le grand médecin devient handicapé, puis élève de l'Ancien, et puis il doit sauver le monde, et puis découvrir le secret de l'ancien. Et dans tous ça on a plein de détails dans le scénario qui font un peu tache: pendant que Strange combat Kaecilius à New York, que fait l'Ancien? Et si dans le monde de Dormammu il n'y a pas de mort et tout est éternel, comment se fait-il que le temps passe et que l'on puisse souffrir? En fait tout va très vite, il y a beaucoup d'action et au final j'avoue ne pas trop avoir pigé la philosophie magico-mystique à 2 balles de l'Ancien. Après Cumberdatch joue bien et c'est vrai que les images sont jolies...


Ma note:




Bon film!


Aucun commentaire: